[vc_row full_width=”stretch_row_content_no_spaces” css_animation=”fadeInLeft” css=”.vc_custom_1658736769395{margin-bottom: 2% !important;padding-top: 5% !important;padding-bottom: 5% !important;background-color: #4ba942 !important;}”][vc_column offset=”vc_hidden-xs”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-xs”][vc_column_text]

Projet de Territoire 2020-2025

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-xs”][vc_column_text css=”.vc_custom_1658738097319{margin-top: -4% !important;}”]

Elargir le champ d’actions pour la qualité de l’eau

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-xs”][vc_column_text css=”.vc_custom_1658738108283{margin-top: -2% !important;}” el_class=”customintro”]En 2020, le travail mené auprès du SMAEP Tarbes Nord et de son président Jean Luc Lavigne, a connu un nouveau temps fort avec la création d’un Projet de Territoire dénommé « EQuEau – AAC captage Oursbelille » (Ensemble pour la Qualité de l’Eau sur l’Aire d’Alimentation du Captage d’Oursbelille) axé autour de six piliers. Ce dernier a pris la suite du PAT porté par le SIAEP Tarbes Nord dont l’ambition est de construire des actions à plus grandes échelles, innovantes et non sectorielles de sorte que tous les acteurs travaillent ensemble vers un l’objectif commun : la qualité de l’eau potable.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-lg vc_hidden-md vc_hidden-sm”][vc_column_text]

Projet de Territoire 2020-2025

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-lg vc_hidden-md vc_hidden-sm”][vc_column_text css=”.vc_custom_1658738142471{margin-top: -8% !important;}”]

Elargir le champ d’actions pour la qualité de l’eau

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-lg vc_hidden-md vc_hidden-sm”][vc_column_text css=”.vc_custom_1658738149467{margin-top: -2% !important;}” el_class=”customintro”]En 2020, le travail mené auprès du SMAEP Tarbes Nord et de son président Jean Luc Lavigne, a connu un nouveau temps fort avec la création d’un Projet de Territoire dénommé « EQuEau – AAC captage Oursbelille » (Ensemble pour la Qualité de l’Eau sur l’Aire d’Alimentation du Captage d’Oursbelille) axé autour de six piliers. Ce dernier a pris la suite du PAT porté par le SIAEP Tarbes Nord dont l’ambition est de construire des actions à plus grandes échelles, innovantes et non sectorielles de sorte que tous les acteurs travaillent ensemble vers un l’objectif commun : la qualité de l’eau potable.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_separator color=”black”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column css=”.vc_custom_1658739854322{padding-right: 25px !important;}” offset=”vc_hidden-xs”][vc_column_text]Notre rôle auprès de tous les acteurs a comme finalité de chercher, trouver et mettre en pace des actions innovantes et inédites. Chaque action a comme aspiration et objectif essentiel la reconquête de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine.

Le projet de territoire est avant tout un projet agri-environnemental, inscrit dans le temps et qui s’articule autour de quelques points clés :

  • Mettre en place des actions agroécologiques environnementales préventives pour la reconquête de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine
  • Co-construire avec tous les acteurs du territoire des actions innovantes et inédites
  • Développer, amplifier et normaliser une méthodologie éprouvée dans un projet de territoire ambitieux, volontariste et reproductible
  • Garantir la santé des sols au service de la santé humaine, dans la transparence des actions et dans l’union des acteurs pour garantir la qualité de l’eau.
[/vc_column_text][vc_column_text]L’ensemble des actions menées montrent l’interconnexion des piliers du Projet de Territoire et souligne la richesse et l’ambition de notre démarche pour atteindre l’impérieuse nécessité de la reconquête de la qualité des eaux brutes destinée à la consommation humaine. Comme nous aimons à le dire avec le président et les élus du SMAEP Tarbes Nord, nous nous comparons, à notre échelle, au colibri de la légende amérindienne éponyme, car toutes les actions menées ont pour but de contribuer à notre niveau à la reconquête de la qualité l’eau pour les générations futures. Un signe encourageant du travail mené est les taux de nitrate mesurés dans les eaux brutes qui depuis quelques années chutent pour se stabiliser en 2021 à 39.13mg/l (seuil de potabilité à 50mg/l qui était presque atteint en 2014).[/vc_column_text][vc_column_text]Ainsi pour répondre à ces objectifs et enjeux, un travail partenarial et constant est effectué autour d’actions générales, spécifiques et innovantes parmi lesquelles on peut par exemple citer :

  • L’implantation de miscanthus sur 5 ha, culture pérenne et inédite sur le territoire des Hautes-Pyrénées, sans intrant, qui nécessite de constituer une filière de débouchés que nous construisons en circuit court en répondant aux attentes des acteurs territoriaux :
    • La mise en place de paillage à destination des collectivités (Lourdes a été la première à se fournir pour ses massifs) et des particuliers via le site internet « La Ruche qui dit oui ».
    • Un travail collaboratif avec le laboratoire UMR1010 INRAE/INP ENSACIET, AGROMAT de Tarbes pour développer des produits innovants autour de pots biodégradables et non toxiques. Ce nouveau marché nécessite au maximum deux années de tests en laboratoire. La composition alliant Miscanthus et polymère est en cours, des tests seront menés et des contacts vont être passés avec des entreprises locales pour intensifier les débouchés en circuit court. Les premiers prototypes vont voir le jour en août 2022.
  • La création en novembre 2021 de l’association de préfiguration à une SCIC dénommée EQuEau « Ensemble pour la Qualité de l’Eau » dont les statuts et la composition de son bureau ont été déposés en préfecture des Hautes-Pyrénées. Cette association est le meilleur symbole de la synergie de travail qui existe sur ce territoire et prouve que les agriculteurs tout comme un syndicat de gestion de la ressource qu’est l’eau peuvent être des contributeurs de sa qualité. La constitution et la forme juridique sont inédites en France. L’objectif est de « développer des projets environnementaux […] et ainsi d’être un ’’territoire en action pour la qualité de l’eau’’ ». L’intérêt collectif se réalise notamment à travers les activités suivantes :
    • Le développement et le soutien de projets environnementaux et agroécologiques innovants garantissant la qualité de l’eau dans le respect de l’économie agricole.
    • L’identification et le soutien de services et prestation spécifiques nécessaires à la mise en œuvre de l’objet de l’Association.
    • L’animation, la communication et la transparence sur les actions engagées.
  • L’accompagnement du SMAEP Tarbes Nord dans le dépôt de la marque EQuEau ensemble pour la qualité de l’eau. Cette marque va permettre de mieux référencer les actions menées et de mieux développer des débouchés innovants autour du miscanthus ; de mettre en place et structurer la filière du miscanthus, achat, vente, stockage, etc. ; de structurer l’implantation du miscanthus sur le territoire de l’AAC.
  • L’implantation de 1215m linéaires de haies bocagères en deux phases : 415m linéaires avec 215 élèves des écoles primaires des 26 communes du SMAEP Tarbes Nord en 2017 ; 800m linéaires implantés par les apprentis de l’UFA du lycée Adriana de Tarbes en 2022.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column offset=”vc_hidden-lg vc_hidden-md vc_hidden-sm vc_hidden-xs”][vc_column_text]L’ensemble des actions menées montrent l’interconnexion des piliers du Projet de Territoire et souligne la richesse et l’ambition de notre démarche pour atteindre l’impérieuse nécessité de la reconquête de la qualité des eaux brutes destinée à la consommation humaine. Comme nous aimons à le dire avec le président et les élus du SMAEP Tarbes Nord, nous nous comparons, à notre échelle, au colibri de la légende amérindienne éponyme, car toutes les actions menées ont pour but de contribuer à notre niveau à la reconquête de la qualité l’eau pour les générations futures. Un signe encourageant du travail mené est les taux de nitrate mesurés dans les eaux brutes qui depuis quelques années chutent pour se stabiliser en 2021 à 39.13mg/l (seuil de potabilité à 50mg/l qui était presque atteint en 2014).[/vc_column_text][vc_column_text]Notre rôle auprès de tous les acteurs a comme finalité de chercher, trouver et mettre en pace des actions innovantes et inédites. Chaque action a comme aspiration et objectif essentiel la reconquête de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine.

Le projet de territoire est avant tout un projet agri-environnemental, inscrit dans le temps et qui s’articule autour de quelques points clés :

  • Mettre en place des actions agroécologiques environnementales préventives pour la reconquête de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine
  • Co-construire avec tous les acteurs du territoire des actions innovantes et inédites
  • Développer, amplifier et normaliser une méthodologie éprouvée dans un projet de territoire ambitieux, volontariste et reproductible
  • Garantir la santé des sols au service de la santé humaine, dans la transparence des actions et dans l’union des acteurs pour garantir la qualité de l’eau.
[/vc_column_text][vc_column_text]Ainsi pour répondre à ces objectifs et enjeux, un travail partenarial et constant est effectué autour d’actions générales, spécifiques et innovantes parmi lesquelles on peut par exemple citer :

  • L’implantation de miscanthus sur 5 ha, culture pérenne et inédite sur le territoire des Hautes-Pyrénées, sans intrant, qui nécessite de constituer une filière de débouchés que nous construisons en circuit court en répondant aux attentes des acteurs territoriaux :
    • La mise en place de paillage à destination des collectivités (Lourdes a été la première à se fournir pour ses massifs) et des particuliers via le site internet « La Ruche qui dit oui ».
    • Un travail collaboratif avec le laboratoire UMR1010 INRAE/INP ENSACIET, AGROMAT de Tarbes pour développer des produits innovants autour de pots biodégradables et non toxiques. Ce nouveau marché nécessite au maximum deux années de tests en laboratoire. La composition alliant Miscanthus et polymère est en cours, des tests seront menés et des contacts vont être passés avec des entreprises locales pour intensifier les débouchés en circuit court. Les premiers prototypes vont voir le jour en août 2022.
  • La création en novembre 2021 de l’association de préfiguration à une SCIC dénommée EQuEau « Ensemble pour la Qualité de l’Eau » dont les statuts et la composition de son bureau ont été déposés en préfecture des Hautes-Pyrénées. Cette association est le meilleur symbole de la synergie de travail qui existe sur ce territoire et prouve que les agriculteurs tout comme un syndicat de gestion de la ressource qu’est l’eau peuvent être des contributeurs de sa qualité. La constitution et la forme juridique sont inédites en France. L’objectif est de « développer des projets environnementaux […] et ainsi d’être un ’’territoire en action pour la qualité de l’eau’’ ». L’intérêt collectif se réalise notamment à travers les activités suivantes :
    • Le développement et le soutien de projets environnementaux et agroécologiques innovants garantissant la qualité de l’eau dans le respect de l’économie agricole.
    • L’identification et le soutien de services et prestation spécifiques nécessaires à la mise en œuvre de l’objet de l’Association.
    • L’animation, la communication et la transparence sur les actions engagées.
  • L’accompagnement du SMAEP Tarbes Nord dans le dépôt de la marque EQuEau ensemble pour la qualité de l’eau. Cette marque va permettre de mieux référencer les actions menées et de mieux développer des débouchés innovants autour du miscanthus ; de mettre en place et structurer la filière du miscanthus, achat, vente, stockage, etc. ; de structurer l’implantation du miscanthus sur le territoire de l’AAC.
  • L’implantation de 1215m linéaires de haies bocagères en deux phases : 415m linéaires avec 215 élèves des écoles primaires des 26 communes du SMAEP Tarbes Nord en 2017 ; 800m linéaires implantés par les apprentis de l’UFA du lycée Adriana de Tarbes en 2022.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row full_width=”stretch_row” css=”.vc_custom_1658736226301{margin-top: 20px !important;background-color: #75c96c !important;}”][vc_column][vc_column_text css=”.vc_custom_1507729080116{padding-bottom: -50px !important;}”]

POUR EN SAVOIR +

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column css_animation=”fadeInUp” width=”1/3″][vc_icon icon_fontawesome=”fas fa-landmark” color=”white” align=”center” link=”url:http%3A%2F%2Fscop-territori.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2022%2F07%2F6piliers-projet-territoire.jpg|title:Cliquez%20sur%20l’ic%C3%B4ne%20pour%20voir%20l’infographie|target:_blank”][vc_column_text]

Les six piliers du projet de territoire

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column css_animation=”fadeInDown” width=”1/3″][vc_icon icon_fontawesome=”fas fa-info-circle” color=”white” align=”center” link=”url:https%3A%2F%2Fsmaep-tarbes-nord.com%2Fprojet-de-territoire.html|title:Cliquez%20sur%20l’ic%C3%B4ne%20pour%20lire%20l’article|target:_blank”][vc_column_text]

Le site du projet de territoire

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column css_animation=”fadeInUp” width=”1/3″][vc_icon icon_fontawesome=”fas fa-file-alt” color=”white” align=”center” link=”url:http%3A%2F%2Fwww.scop-territori.com%2Fpdf%2Fterritori_2022_pdt-bulletin-mars.pdf|title:Cliquez%20sur%20l’ic%C3%B4ne%20pour%20lire%20le%20bulletin|target:_blank”][vc_column_text]

Bulletin mars 2022

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]