Image
Top
Navigation

Agrocampus

Agrocampus

Aménagement paysager de l’agrocampus (en cours) Haut-Mauco (40)

Utiliser le végétal pour ouvrir et lier les espaces.

  • Maître d’Ouvrage : Syndicat Mixte Agrolandes, SATEL (Maître d’ouvrage délégué).
  • Maître d’Oeuvre : Larradet architecte (mandataire). Territòri, paysagiste & VRD. IDC, BET Structure. SETEC Ingéniérie, BET fluides. Addenda, BET HQE. Alain Biasi, économiste. APAVE, Bureau de contrôle. Dekra, SPS. CIIAT SARL, OPC.
  • Année : 2018.
  • Mission : MOE complète (ESQ, APS, APD, PRO, DCE, ACT, VISA, DET, AOR).
  • Coût total : 3 400 000 € HT.

AVANT

APRÈS

Avant / Après

Enjeux du projet

  • Implanter le bâtiment de l’Agro-campus comme constituante d’un signal depuis la RD 933 et d’un repère au sein du futur parc d’activités.
  • Maintenir et protéger l’habitat existant en limitant au maximum les nuisances.
  • Préserver les qualités environnementales du site et intégrer les contraintes à l’aménagement tout en proposant des espaces publics de qualités.
  • Créer un cadre d’aménagement cohérent et non restrictif, évolutif selon les commercialisations tout en maintenant une cohérence d’ensemble et développant un parc attractif et innovant disposant d’une identité forte.

Réponse de l’équipe

  • Inscrire l’architecture du bâtiment comme élément marqueur du pôle de recherche. Utiliser l’alliance du bois et du verre, la création de deux toitures en pans de bois et l’organisation du bâtiment autour d’un atrium comme base de création.
  • Organiser le cheminement piétonnier autour du bâtiment diminuer la séparation intérieur/extérieur par la présence de parvis autour de l’entrée.
  • Adoucir l’impact des parkings en utilisant un mélange terre-pierre enherbé.
  • Travailler avec une palette végétale de plantes locales.
  • Utiliser l’atrium pour y implanter un jardin intérieur.